Nos activités en 2011-2013

Le rapport d’activités présente les activités qui ont été initiées pendant la phase 1 du projet, de mai 2011 à avril 2013.

Résultat attendu 1 : Le projet de « Réseau d’Observatoires de l’égalité de Genre » recense et analyse les observatoires de genre – ou qui intègrent le genre – existants

Activités réalisées :

-        L’équipe technique est en contact régulier avec les observatoires bénéficiaires et/ou partenaires du projet, et effectue un travail de recherche et identification de nouveaux observatoires qui souhaitent intégrer le projet

-        Une mission exploratoire en Océan Indien (Madagascar et Maurice) a été réalisée en collaboration avec l’Organisation Internationale de la Francophonie. A travers la rencontre d’associations, ONG, personnes ressources au sein des ministères et organisations internationales, la mission a permis : un état des lieux de la situation actuelle des droits des femmes dans l’espace Océan Indien ; l’identification des opportunités et enjeux actuels se jouant au niveau régional et national ; l’identification des impacts de la crise économique et politique sur l’avancement des politiques et dispositifs en faveur des femmes. A la suite de cette mission, l’observatoire partenaire Similarenta poursuit un travail de mise en place de mécanismes de renforcement des capacités en genre des partenaires, notamment sur le thème de indicateurs macroéconomiques de genre.

-        Un recensement des associations de femmes dans la région des Grands Lacs Africains a été effectué, en collaboration avec le Centre Régional de Recherche et de Documentation sur les Femmes, le Genre et la Construction de la Paix dans la région des Grands Lacs. Cette activité a abouti à la réalisation d’une cartographie regroupant 120 organisations de la société civile et contacts ressources de la région, une analyse des facteurs bloquants et leviers pour la mise en place d’un observatoire, et la mise en réseau des organisations et la coordination de leur plaidoyer à l’occasion du Sommet des Chefs d’Etats de la Francophonie. (Le rapport de mission ainsi que la cartographie seront très prochainement mis en ligne sur le site internet de Genre en Action)

Résultat attendu 2 : Le projet de « Réseau d’Observatoires de l’égalité de Genre » sensibilise et mobilise les acteurs directs et indirects des observatoires et facilite l’émergence de nouvelles initiatives et d’outils de travail.

Activités réalisées :

-        Échanges de pratiques entre observatoires partenaires : En partenariat avec le Centre de Formation de l’OIT, le ROEG a réuni des représentantes du Sénégal, du Cameroun, de Burundi et de Madagascar en Italie en marge de la première Académie du Genre organisée à Turin par l’OIT. La rencontre entre les partenaires a permis un échange de pratiques et d’expériences, une mise en réseau effective Sud-Sud, ainsi que l’identification d’axes de travail en vue de réaliser une étude comparative dans l’espace francophone.

-        Création de l’espace collaboratif Observ’action: Genre en Action collabore avec Bridge (Institute of Development Studies, Université de Sussex, GB) et Sendasal, observatoire uruguayen, pour la création du site internet www.observaction.org, base de données thématique et collaborative en ligne pour la promotion de l’Égalité de Genre en Afrique Francophone.  Le site vise à valoriser les ressources francophones en matière d’indicateurs de genre, de méthodologies de collecte et de documentation ressources pour l’information, la sensibilisation et le plaidoyer, en lien avec une sélection de thèmes (Genre et changements climatiques, et mouvement sociaux, et gouvernance, etc.). Le site Observ’action contribue à la construction et au renforcement des capacités des observatoires des égalités de genre.

-        Recherche-action sur Genre et mouvement sociaux : Le projet a mené une observation de la prise en compte du genre dans les mouvements sociaux pendant le FSM de 2013 en Tunisie (24-29 mars 2013) . Une équipe internationale de bénévoles a réalisé une enquête afin de mieux comprendre comment l’égalité de genre est traitée dans le FSM, et quelle place y occupent les femmes et leurs revendications. Ce travail d‘observation, a été fait en partenariat avec AFTURD (Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche et le Développement) et AFARD (Association des Femmes Africaines pour la recherche et le Développement), deux associations qui aspirent à jouer le rôle d’observatoires de l’égalité dans leurs contextes respectifs. Les résultats serviront à alimenter une réflexion sur le croisement entre les mouvements pro-genre et les mouvements sociaux (qui sera reflétée sur le site Observ’action) et à envisager de nouvelles pistes de partenariats entre mouvements pour une observation effective du genre dans les pays. Un dossier est actuellement en cours de finalisation et sera très prochainement publié en ligne.

Résultat attendu 3 : Le projet de « Réseau d’Observatoires de l’Égalité de Genre » permet la formation des personnes déjà impliquées dans des observatoires de genre et agit comme outil de communication à l’égard des décideurs et des différents acteurs, à travers les médias, les TIC et le plaidoyer à divers niveaux. L’appropriation de l’approche genre est stimulée par l’utilisation de l’ensemble des données récoltées.

Activités réalisées :

-        Genre et économie : Afin de poursuivre la mise en réseau des observatoires et de faire émerger des pratiques d’observation dans des domaines spécifiques, une délégation de membres du ROEG a participé au 12ème Forum International de l’AWID en Turquie axé sur « genre et économie » :

  • Organisation d’un Caucus sur les observatoires et un atelier sur la macroéconomie et le genre.
  • Trois ateliers visant le renforcement des compétences des observatoires ont été organisés : un atelier sur l’usage des TIC/communication (rédaction et publication d’articles et de données), un atelier de formation sur la création et gestion de sites internet et blogs, et un atelier de formation aux techniques audiovisuelles.

-        Genre et agriculture familiale et paysanne : Co-organisation avec l’UMR Dynamiques Rurales, ENFA (Toulouse) et l’UMR CNRS 5600, « Environnement, ville, société » (Lyon), d’un colloque international intitulé « Genre et agriculture familiale et paysanne, regards nord-sud » – Toulouse. Ce colloque, sous-titré « débats entre mondes académique, du développement et de la formation », a permis à plusieurs observatoires membres du ROEG d’exposer leur travail de terrain. Genre en Action a présenté une communication sur le thème « Mesurer l’immesurable, devoir rendre des comptes, rendre visible pour mieux combattre : les indicateurs de genre entre enjeux opérationnels et politiques » publiés dans les actes du colloque (voir la vidéo ci-dessous).

-        Intégration des problématiques de Genre au sein de la coopération décentralisée : le ROEG travaille avec le Conseil Régional de la région Rhône-Alpes (France) afin d’accompagner la structuration et le développement du réseau Régional « Genre et Développement » intégré par les acteurs régionaux de la société civile, partenaires institutionnels, secteur public, autres, en faveur de l’Égalité de Genre dans les processus de coopération décentralisée (projet, formation, etc.) :

  • un atelier de travail a été réalisé pour la création du réseau régional Genre et Développement, des acteurs de la coopération décentralisée. Ce réseau aura vocation, entre autre, à être un observatoire de l’intégration du genre dans les processus de coopération décentralisée de la région, et pourrait capitaliser et étendre cette expérience vers d’autres territoires.
  • une étude a été réalisée pour doter le réseau d’une vision globale sur les acteurs régionaux, nationaux et internationaux travaillant sur les questions de genre, y compris dans plusieurs pays partenaires de la coopération de cette région et lui permettra identifier d’autres axes et espaces de travail (thématiques, opérationnels).

Ce travail a été finalisé en septembre 2013 et est disponible sur le lien suivant: http://www.resacoop.org/acteurs_cooperation/zoomThematique/genre-et-developpement.asp.

Résultat attendu 4 : Le projet permet le suivi de l’amélioration du fonctionnement des observatoires et de leur influence sur les politiques et programmes de développement, au Nord et au Sud par la mise à disposition de données pertinentes, l’interpellation et la fonction de veille et d’alerte.

Activités réalisées : Les activités prévues sous le résultat 4 seront mises en œuvre au cours des prochaines phases du projet.